TROUBLES DE LA VUE : Basse vision

Le glaucome, le diabète, des maladies vasculaires et surtout la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge) comptent parmi les principales causes de la basse vision.

Mais même faible, la vision existe encore. Même imparfaite, elle fonctionne. Une personne malvoyante conserve des capacités visuelles plus ou moins importantes qu'il faut optimiser et cultiver. La rééducation basse vision est une aide précieuse. Concept encore mal connu, elle permet non pas de récupérer ses capacités visuelles mais de voir autrement. Elle apprend à utiliser des moyens de compensation.

Les aides visuelles indispensables.

De nombreux outils contribuent aussi à aider la personne malvoyante. Les loupes, le plus ancien des systèmes utilisés pour l'agrandissement d'une image, sont aujourd'hui très pratiques et adaptée à diverses utilisations: à main ou à poser, à pont ou sur pied, articulées, avec un système d'éclairage. Elles peuvent aussi être intégrées à des lunettes. Les vidéo agrandisseurs, plus récents, permettent de lire tous les documents manuscrits. Les agrandisseurs électroniques comportent une caméra, un système optique et un écran. Ils peuvent grossir jusqu'à 50 fois la taille du texte initial. Certains sont transportables, d'autres peuvent être connectés à un ordinateur. Il existe aussi des postes téléphoniques à grosses touches ; des montres, des balances alimentaires, ou des pèse-personnes parlants; des jeux de cartes, des livres et des journaux à gros caractères, etc.

Mentions légales

Les 40% de remise correspondent à la différence de prix entre le pack confort et le pack malin sur la base de verres Varifocus + 1.74 SAR CC

Offres non cumulables. Hors packs éco, CMU et solidaires. Offres valables sur les tarifs grand public, hors tarifs réseaux.